VALLADOLID ET SES ÉLITES

VALLADOLID ET SES ÉLITES. LES ILLUSIONS D'UNE CAPITALE RÉGIONALE (1840-1900) (Libro en papel)

Editorial:
CASA DE VELÁZQUEZ
Año de edición:
Materia
Historia Contemporánea
ISBN:
978-84-96820-04-3
Páginas:
512
Encuadernación:
Cartoné
-5%
40,00 €
38,00 €
IVA incluido
Disponible en 1 semana
Comprar

Au milieu du XIXe siècle, Valladolid cumule un certain nombre de handicaps : à l?écart des grands axes de communication, loin des régions les plus avancées de la nouvelle Europe industrielle, la ville ne possède ni secteur économique porteur ni plan d?aménagement ambitieux. Pourtant, à la différence de la plupart des villes de l?intérieur de l?Espagne, Valladolid ne sombre pas dans l?endormissement. Elle se dote même, entre les années 1840 et la fin du siècle, des atouts favorables au développement industriel qu?elle connaîtra au XXe siècle. Les stratégies d?investissement des élites locales, qu?elles soient individuelles ou collectives, expliquent dans une large mesure cette trajectoire originale. Dans un premier temps, la propriété, l?industrie et le commerce attirent, tour à tour, l?essentiel des capitaux, et au début des années 1860, le développement du secteur financier semble parachever la structuration de l?économie urbaine. La crise économique de 1864 dissipe brutalement ces illusions. Cependant, à l?opposé de l?atonie industrielle et commerciale qui s?ensuit, le secteur immobilier continue d?attirer les investissements et il soutient l?activité jusqu?au début des années 1880. Le décalage entre cette conjoncture économique hachée et la pérennité de la croissance urbaine est un des éléments clés de l?histoire de Valladolid. Au-delà, cet ouvrage invite à repenser l?histoire urbaine des villes moyennes espagnoles.